Zazie dans le métro de Raymond Queneau

Zazie dans le métro de Raymond Queneau
-
- Zazie, déclare Gabriel en prenant un air majestueux trouvé sans peine dans son répertoire, si ça te plaît de voir vraiment les Invalides et le tombeau véritable du vrai Napoléon, je t'y conduirai.
- Napoléon mon cul, réplique Zazie. Il m'intéresse pas du tout, cet enflé, avec son chapeau à la con.
- Qu'est-ce qui t'intéresse alors ?
Zazie répond pas.
- Oui, dit Charles avec une gentillesse inattendue, qu'est-ce qui t'intéresse ?
- Le métro.
"La vie?  Un rien l'amène, un rien l'anime, un rien la mine, un rien l'emmène "
 
Très franchement j'ai besoin que l'on m'explique pourquoi ce roman a fini au programme de français en première. Quand on me dit que je dois lire Zola ou encore Victor Hugo, je me dis ok, c'est des gars qui ont marqué la littérature, qui ont dépeint les atrocités de la vie à leur époque, ce sont des génies. Et à coté on me demande de lire Zazie dans le métro, et pour le coup, je suis totalement sceptique car j'ai trouvé que ce livre n'apportait rien mais vraiment rien du tout au lecteur. Je n'ai pas trouvé de cohérence entre les chapitres.
Ainsi, on doit s'arracher les yeux car les trois quarts du temps les mots sont écrits de façon phonétique et donc on est obligé de les lire à voix haute pour essayer de comprendre un minimum la phrase. De plus, je n'ai pas compris le but de ce livre, on voyage avec Zazie dans les différents quartiers de Paris, des personnages apparaissent comme par magie! Super! On est content, on y comprend rien, et on voit encore moins l'intérêt de ces personnages dans l'histoire. A cela s'ajoute le fait que Zazie est totalement insupportable et que j'ai eu envie de lui mettre des gifles! Bref, c'est une lecture scolaire qui confirme bien à quel point elles peuvent être laborieuses et barbantes certaines fois. Mais je met tout de même trois étoiles car je dois que le début m'a tout de même entraînée (un minimum...), c'est par la suite que cela c'est compliqué.
Zazie dans le métro de Raymond Queneau

Tags : Critique - Raymond Queneau

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.15.20) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Wonder-Word

    25/08/2014

    >> Merci de ta visite, et désolé de te répondre si tardivement..
    Pour ce qui est de Zazie, c'est un livre qui m'a laissé sceptique. Après, je pense que ce genre de roman doit peut être apporté un souffle nouveau à la littérature, mais je n'en suis pas tellement convaincu... J'espère tout demême que ton examen c'était bien passé ;)

    >> c'est pas grave, mieux vaux tard que jamais
    oui, un nouveau souffle certes, mais je pense qu'il est bien vite tombé a plat...
    il me semble que j'avais eu la moyenne :o donc ca c'est pas si mal passé que ca :)

  • Wonder-Word

    25/04/2014

    ah ! on ta demander de le lire en 1ere ! je vois que tu avais des profs aussi frais que les miens xDDDD
    personnellement j'ai du lire cette "chose" en terminale L je me suis dit, pourquoi un livre classifier pour les enfants ?? après j'ai lu la première page, 1er mot qui veut rien dire... bon c'est pas grave on va continuer, de toute façon pas le choix, puis au fils des pages je me dis que ce livre est juste pas fait pour les enfants trop de messages cachés, trop de mots orthographié comme on les prononces (autant dire très mal). Bref, comble du comble, alors qu'en parallèle on devait lire Lorenzaccio, a l'examen on a eu quoi Zazie ... Bref, moyenne de la classe devait pas voler bien haut ...

  • funeral-dress

    17/08/2013

    HAHA ! Il était au programme de Terminale L cette année cette aussi (je suis tombé dessus au bac, autant te dire que j'étais ravie) ! La 2e oeuvre était Lorenzaccio de Musset, donc bon le jour et la nuit entre les deux ! Queneau a fait des réflexion très intéressantes sur le langage, sur les lacunes de la langue française; notamment dans Zazie. Selon moi, c'est peut-être le seul trait attrayant de l'oeuvre, ça et l’ambiguïté sexuelle de Marceline (ou Marcel, au fond on ne sait pas vraiment ?) et Gabriel. Sinon je suis d'accord, c'est pas vraiment une oeuvre littéraire au sens propre du terme, comme pouvait l'être celle de Musset. Va savoir pourquoi au bac ils nous ont mi du Queneau .. enfin bref.

  • liseuse66

    02/08/2013

    En terminale c'est une horreur de travailler dessus!

  • xTourneLesPages

    28/07/2013

    Je pense aussi que le livre avec un sens mais je n'es pas saisie lequel. Je ne le relirai pas moi non plus, j'ai vraiment passer un sacré calvert à essayer de le déchiffrer.

  • xTourneLesPages

    26/07/2013

    Et bien enfin quelqu'un qui est de mon avis. Je n'es absolument pas pu lire ce livre en éprouvant une certaine joie ou plaisir à dévoré les pages. Au contraire, j'étais frustrée ! Je les trouver sans intérêt et très dur à lire. Le faite de buté toutes les trois lignes pour découvrir des mots qui faut lire en phonétique est vraiment désagréable, à force de rester bloquer sur sa je pense que je n'es pas était capable d'apprécier le bouquin et encore moins l'histoire. Je n'es pas compris en quoi Zazie aimait tant les métros que ça et pourquoi elle crier tellement en parlant et puis toutes ces vulgarités et ce manque de politesse chez une petite fille que l'on croit adorable. Non moi, sérieusement j'ai trouver cela compliqué et insupportable. Mais je veux bien reconnaître que je n'es peut être pas su découvrir le potentiel de ce livre.

  • bang-book

    07/07/2013

    ce livre que tout le monde doit lire pour le lycée laisse tout le monde sceptique, c'est bien dommage!

    LAURIE

  • perds-moi

    02/07/2013

    Je suis en TL et en lisant Zazie... J'ai clairement souffert. Que ce soit à cause du langage de Queneau ou de l'histoire en elle-même, j'ai détesté le lire et l'étudier même si j'admets, que c'est un roman intéressant (un peu, seulement).

  • lectures-d-une-vie

    21/06/2013

    Il ne me tente pas du tout, j'y échappé d'une année sur le programme de TL, heureusement! Lorrenzaccio qu'ils ont gardé me donne vraiment envie en plus ^^

  • Lecume-des-mots

    31/05/2013

    Un "classique" (parce que c'est une lecture que l'on croise justement souvent au lycée) mais qui ne me tente pas du tout! (et ton avis m'a convaincue :D)

Report abuse