L'homme qui voulait vivre sa vie de Douglas Kennedy

L'homme qui voulait vivre sa vie de Douglas Kennedy
-
Un poste important, une vaste maison, une femme élégante, un bébé : pour tout le monde, Ben Bradford a réussi. Pourtant, à ses yeux, rien n'est moins sûr : de son rêve d'enfant - être photographe - il ne reste plus rien. S'il possède les appareils photo les plus perfectionnés, les occasions de s'en servir sont rares. Et le sentiment d'être un imposteur dans sa propre existence est de plus en plus fort... Alors comment résister à l'appel d'une autre vie quand le destin s'en mêle ?
 
"Réussir. Le plus américain des verbes. Comme dans l'incontournable phrase : "Tu as reçu la meilleure éducation possible, maintenant tu dois réussir." Pour mon père, comme pour à peu près tous mes camarades de classe, ce terme n'avait qu'une seule et unique signification : faire de l'argent, beaucoup d'argent"
 
Beth et Ben ont tout pour être heureux, une grande maison, beaucoup d'argent et deux enfants. Et pourtant cela ne fonctionne pas. J'ai eu envie de massacrer Beth, petite bourgeoise frustrée de ne pas avoir pu réaliser ses rêves, elle ne travaille pas, son mari lui ramène un beau paquet d'argent tout les mois et non, ça ne lui convient pas. Alors oui, c'est vrai du coup c'est une femme dépendante de son mari mais bon si tout nos rêves de jeunesse se réalisaient, ça se saurait je crois; mais c'est vrai qu'on veut toujours plus et qu'on n'est jamais totalement satisfait.
Le monde dans lequel Beth vit m'a fait carrément halluciné; seul l'argent compte, je vous jure ça m'a dégoûté de Wall Street et compagnie. Douglas Kennedy donne une nouvelle vision des Etats-Unis et cela nous permet de nous rappeler que les States ne s'arrêtent pas à New-York. Et donc, à travers Ben Bradford, Douglas Kennedy a réussi à me donner envie d'aller vivre dans le Montana, ce petit côté rustique et franc, j'ai vraiment adoré! Les new-yorkais ne savent pas ce qu'ils ratent !
Cependant, même si par moment l'écriture m'a paru assez compliqué lorsque l'auteur utilisait du vocabulaire vraiment précis sur la photographie et le métier d'avocat, j'ai été carrément transporté.
J'ai vraiment été happé par le récit de la vie de Ben et toutes les péripéties du roman. On élabore plusieurs scénarios pour la fin car c'est vraiment difficile de faire des théories plausibles sur ce que Douglas Kennedy va nous réserver. Et vous ne serez pas déçu.
C'est donc une superbe découverte à la fois de ce livre et de cet auteur.
L'homme qui voulait vivre sa vie de Douglas Kennedy

Tags : Critique - Douglas Kennedy

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.15.20) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Visiteur

    28/12/2013

    De cet auteur je n'ai lu que deux livres, celui-là et Piège Nuptial. J'ai adoré les deux. Il nous emmène dans des histoires incroyables, mais qui pourraient être tellement vraies.
    Je me suis attachée au personnage principal, qui cherche juste à vivre une vie qu'un autre semble lui avoir volé! Beaucoup de sentiments!

  • Romanian-Wind

    22/11/2013

    Ce livre m'intéresse beaucoup !

  • x-la-patineuse-x

    10/11/2013

    Il faut vraiment que je lise un roman de Douglas Kennedy ! x)

  • Mille-et-deux-livres

    21/10/2013

    J'aime beaucoup le thème :) Donc pourquoi pas, surtout que j'aimerais bien découvrir cet auteur

  • escape-the-pain

    18/10/2013

    J'ai vraiment envie de découvrir un livre de cet auteur, je n'en entends que du bien !

  • lectures-d-une-vie

    11/10/2013

    Je pense qu'il me plairait :D

  • PauseCHOCO

    11/10/2013

    Ma grande ! J'ai pensé à toi aujourd'hui !
    Ce matin, il m'est arrivé un truc de guedin.. J'étais en train de parler avec un pote dans l'amphi, on attendait la prof de littérature antique, elle est tout le temps en retard avec comme excuse "Mes latinistes m'ont retenu !" (Je suis sure qu'elle attend un quart d'heure devant la porte pour faire genre qu'elle est demandée !).. On regardait les actualités, et on parlait des réformes scolaires.. Evidemment (quelle question), je me suis emportée, parce que oui, j'en ai assez d'entendre que la réforme devrait satisfaire les instits', profs' et autres.. Mais.. Techniquement, ceux sont les gamins qui subissent la réforme ?! Et j'ai embrayé sur le fait que oui, tous les jeunes ne brulaient pas des voitures le soir.. Que certains travaillaient, mais que ceux la, on ne les félicitait jamais ! C'est toujours l'intello que l'on applaudit avec "Oui une moyenne remarquable." Ouais et alors ?! Il n'y a qu'elle en France ?! Ca m'énerve ! Putain, mais si un jour je croise le ministre de l'Education et toutes ces personnes qui nous insultent, qui pensent que nous sommes des feingnasses.. Mais je fais un putch.. En plus, ce petit gars, il a répété que les français étaient médiocres + que nous avions le moins de jour de cours.. ET NOS 35H + les devoirs du lycée ?! IL EN FOUT QUOI ?! Bref..
    Et il y a eu ce truc merveilleux.. Une fille, juste en face de moi, s'est retournée pour me dire : "OUAIS ! REVOLTONS NOUS !" Elle était sérieuse, je n'en revenais, j'ai perdu tous mes mots pour lui adresser un grand sourire..
    Voilà, tout cela pour te dire, que tu es la première fille avec qui je ferais la révolution française des jeunes !

  • Crazy-Summarisings

    08/10/2013

    lui il a l'air pas mal ^^

  • FollowTheLight

    08/10/2013

    Le résumé est pas mal mais ça ne m'attire pas pour autant, malgré ton avis positif.

  • Lecume-des-mots

    07/10/2013

    C'est le premier livre que j'avais lu de cet auteur, et j'avais eu un énorme coup de coeur ! Ce livre me reste encore en mémoire, et pour un bon bout de temps encore je pense. Je le recommande vraiment, j'avais adoré :)

Report abuse